Le réseau Modiano

Un site pour lire entre les lignes de Patrick Modiano

 

 

 

Quoi de neuf ?

 

Livres

Textes

Films

Chansons

Dessins

Famille

Liens

A lire sur Modiano

 

En savoir plus sur ce site

contact

 

 

Valvert, le collège de Modiano

 

Le collège de Valvert est le lieu central du roman De si braves garçons. Situé dans un village jamais nommé de Seine-et-Oise, près d’un petit pont sur la Bièvre, il doit son nom à « un certain Valvert qui fut l’ami du comte d’Artois et l’accompagna dans l’immigration », et à qui appartint la propriété.

 

Pendant la guerre, le collège « avait servi d’état-major à la Luftwaffe ».

L’endroit compte un Château construit à la fin du XIXe siècle, une cour dite de la Confédération, une ancienne écurie surmontée d’un clocheton (cf Bourdon), un labyrinthe, et diverses maisons qui abritent les salles de classe, les dortoirs et les chambres. « Chacune de ces maisons avait un nom : l’Ermitage (…), la Belle jardinière (…), le Pavillon vert, le Logis, la Source (…), l’Atelier, la Ravine, et le Chalet (…) ».

 

Le domaine est ensuite vendu à une société immobilière qui détruit tous les bâtiments.

 

● Ce collège de Valvert, où se retrouvent des pensionnaires « tous perturbés par leur situation familiale », est inspiré en grande partie de l’école du Montcel à Jouy-en-Josas, que fréquenta Patrick Modiano entre octobre 1956 et juin 1960.

 

Propriété des moines de l’Abbaye de Saint-Germain des Près, dès le IXième siècle, le domaine du Montcel passe, au XVIème siècle, aux mains de la famille Escoubleau de Sourdis, seigneur de Jouy. L’hôtel seigneurial et les dépendances se trouvent alors sur un domaine de 12 hectares.
Cristophe Philippe Oberkampf, patron de la Manufacture, l’achète en 1795 et réalise des travaux d’agrandissement. Le Montcel reste dans la famille Oberkampf-Mallet jusqu’en 1923 quand, acheté par les frères Jeanrenaud, il devient une école. Pendant la guerre, l’armée allemande s’installe au Montcel et n’hésite pas à incendier le château avant de prendre la fuite, le 24 août 1944. L’école est rouverte après la Libération et fonctionne jusqu’en 1980.

Le lieu connaît ensuite des vocations diverses, dont l’installation de la Fondation Cartier (1984-1993).

(source : site de la ville de Jouy-en-Josas)

 

 

le château 1970 - ECOLE DU MONTCEL

Photo du « château » du Montcel à Jouy-en-Josas vers 1970