Le réseau Modiano

Un site pour lire entre les lignes de Patrick Modiano

 

 

Quoi de neuf ?

 

Livres

Textes

Films

Chansons

Dessins

Famille

Liens

A lire sur Modiano

 

En savoir plus sur ce site

contact

 

 

Emmanuel Berl, Interrogatoire

suivi de Il fait beau, allons au cimetière

 

 

Interview, préface et postface de Patrick Modiano.

 

Première publication : Gallimard, 1976. Nouvelle édition en 2003, collection Témoins. 210 pages.

 

Présentation par l’éditeur

« Les deux manuscrits associés ici étaient initialement destinés à former des publications indépendantes. Emmanuel Berl évoquait ses souvenirs d'enfance et de jeunesse quand Patrick Modiano vient le soumettre à cet « interrogatoire » dont l'essentiel porte sur l'entre-deux-guerres.

Pourtant, à les lire d'affilée, le lecteur ne pourra qu'être frappé par leur parenté profonde. Ils sont enfants de la même portée. Il fait beau, allons au cimetière possède sans doute son rythme et sa nécessité propres, tandis que l'Interrogatoire eût à coup sûr été tout différent si c'était aux curiosités de tel ou tel de ses autres habitués du Palais-Royal que Berl avait répondu.

Mais l'homme-reflet que Modiano a l'art de faire apparaître dans son Interrogatoire, ce pamphlétaire de Mort de la pensée bourgeoise nourri dans le sérail de Bergson et de Proust, ce déroutant directeur de Marianne qui en vint à rédiger les premiers discours de Pétain tout en trouvant ridicule la seule idée de la révolution nationale, ce Juif munichois intime de Malraux et mari de Mireille, toute cette personnalité apparemment déconcertante d'intellectuel aux aguets et de pacifiste forcené s'éclaire du récit de son enfance et de sa formation. »

(source : site Gallimard).

 

Le recueil des souvenirs d’Emmanuel Berl par Modiano a donné lieu, bien après la publication du livre, à une polémique soulevée par Pascal Sevran, qui a suggéré qu’il en était le véritable coauteur.

Lire la chronique de Pierre Assouline sur le sujet.

 

● Parmi les personnages cités dans le livre : Alexandre Stavisky